vaginites a répétition

Home Forums Gynécologie – Obstétrique vaginites a répétition

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 46)
  • Auteur
    Messages
  • #32577
    desemparee
    Participant

    Je ne sais plus que faire! Chaque fois qu’on me touche a l’intérieur du vagin ou que j’ai une relation sexuelle avec pénétration, je fais une vaginite. Je dois alors me traiter avec des cremes comme le miconazole pendant 6-7 jours (car bien sure, les traitements de 1a 3 jours ne fonctionnent pas pour moi..?!). Et tout ceci est a recommencer chaque fois depuis…13 ans! C’est comme si j’avais une hyper-sensibilité. C’est devenu tellement désagréable pour moi que ma libido aussi en prend un coup! Suis-je la seule a vivre cette récurence? Y-a-t-il un remède a ça? Au secour! Ma vie sexuelle et mon couple en dépand!!!

    #80962
    juanita
    Participant

    Bonjour!
    bienvenue au club!!!
    même problème que toi :candida et compagie n’ont aucune pitié depuis mon mariage…il y a bientô 30 ans .
    Mon couple dure tjrs cependant bon an nal an !
    Jai essayé TROPHYGIL mais pas de façon continue, des ovules à base de plantes l’homéopathie mais c’est , comme pour toi récurrent . J’ai lu qu’il faut éviter trop de sucres, les levures …
    Mais je n’ai pas de réponses..
    Courage
    il faut peut-être lancer un appel groupées ???

    #81053
    anonymous
    Participant

    ben dis donc, on dirait que nous sommes pas nombreuses!!!!
    Moi aussi c’est le cas, mais ça fait un an « seulement ». Le problème, c’est qu’à chaque fois, c’est une maladie différente : j’ai commencé par des germes (gardnerella) puis des mycoplasmes et dernière en date, des levures (candidas) et c’est bien douloureux. Je suis encore sous traitement mais je dois prendre dès la guérison et mes prochaines règles du trophigil pour remettre tout le « système » en place. J’espère vraiment que ça va marcher car j’en peux plus!!! Mon médecin m’a conseillé d’éviter les rapports durant la maladie ou alors avec préservatif (mais de toute façon, c’est tellement douloureux qu’on évite) ,de mettre du lubrifiant lorsque ça va (les pénétrations « à sec » irritent et bouleversent l’équilibre intérieur) et de pas trop souvent se laver (rien ne vaut un bon savon de Marseille et non pas les savons dits « spécial intime »). Ce sont quelques conseils qui sont toujours bon à prendre!!! Bon courage à toutes!!!!!

    #81495
    matou
    Participant

    salut les filles moi aussi g le méme probeme sauf que moi ça s’accompagne de petits saignements ;quand j’ai fait des examens on m’a parlé de distrophie de l’ovaire gauche et de candidose . le medecin m’a di que ça ne m’empeichera pa d’avoir des enfants mais g toujours peur que je ne puisse pas car g plusieurs fois eu des rapports non protégés avec mon mari et pendant la période d’ovulation sans pour autant tomber enceinte . je vs en pris dite moi vs avez eu des enfants malgré le probleme . g vraiment tés peur

    #81499
    anonymous
    Participant

    bonjour,
    pour moi problème on toujours existé depuis mes 1ère règle, à 11ans, infection avant les règles, infection après les règles à savoir que mes règles durées 15j tous les 15j vous voyez les frécences d’infections.
    puis à 18 ans j’ai commencé la pilulle et à 19 ans mes 1ère relation sexuelles. mes toujours même problèmes mais moins fréquent. donc j’ai essayais tous les traitement innémaginables mais rien en ai venu à bout.
    Et depuis 6 ans je suis avec un autre partenaire(divorce avec le 1er, il disait que j’allais ailleurs) et j’ai remarqué qu’avec lui plus de stress et mes problèmes ont disparu. Donc annalysé votre vie et voyez si vous ne pouvez rien changé niveau stress!!!
    pour moi ça a marché
    bon courrage

    #81502
    anonymous
    Participant

    pareil! gardnerella, mycoplasmes, candidas…… un vrai petit élevage d’animaux de compagnie! hereusement je vois que je ne suis pas seule car mon mari m’a dit plusieurs fois que c’est surement parce qu’on est « incompatibles ».
    courage les filles…

    #81523
    anonymous
    Participant

    Bonjour,

    Personne n’ose en parler et dès que quelqu’un le fait, on se rend compte que l’on est nombreuses.
    J’ai ça aussi, depuis que j’ai été traitée en chimiothérapie. La chimiothérapie a marché mais je me suis retrouvée ménopausée et avec rapports sexuels très difficiles à 40 ans. Mon partenaire est patient mais cela fait bientôt 10 ans que cela dure et j’aimerais bien trouver une solution. Je n’ai pas l’impression que les médecins prennent cela au sérieux. Je cherche une solution mais ne sait comment faire.
    Je vais regarder attentivement tout ce que vous avez essayé.
    Bon courage à nous toutes
    Aussi

    #81583
    desemparee
    Participant

    Bonjour a toutes!
    C’est moi qui ai écris le message initial…Je suis allée faire beaucoup de recherche sur internet! Wow! Il y a beaucoup d’informations. Mais une info revenait régulièrement sur un médicament qui a fait ses preuves! Je suis allée voir un médecin qui me l’a prescrit et je suis présentement en essai. Alors je vous en reparle dans 2 semaines pour les résultats….courage!

    #81674
    anonymous
    Participant

    Merci désemparée. On attend toutes ta réponse.
    J’espère que ça ira pour toi
    aussi

    #81891
    anonymous
    Participant

    Salut les filles,
    Moi aussi je fais partie du club…Gynotrocid, pévaryl, trophicrème, loméxin et trifluscan!!! belle panoplie de médicaments qui ne gagnent pas la guerre.
    en plus de ça je suis enceinte de 7 mois donc pas moyen de tester de nouveaux traitements.La question est de savoir s’il y a vraiment des traitements
    efficaces? si l’une d’entre vous trouve un miraculeux remède je suis preneuse!!
    et bon courage dans ce combat

    #82062
    anonymous
    Participant

    Bonjour

    Pour les ca sde vaginites repetetives je pense bcp que vous chager de partenaires ce qui voous cree un desequilibre de la flore vaginale ; un vagin habitué a un seul tupe de sperme , lorsque en presence du sperme d’une autre personne il reagit par creation de ce desequilibre et cause ce qu’on appelle vaginose bacterienne , presence de quatité de liquide imortant au vagin quii fait bruit pendant le va et vien du penis avec degagement d’odeur de poisson pouri pendant le rapport sexuel et cet odeur augment apres rapport et lors du lavage au savon ; si vous cahger de partenaire sans protection il faut s’attendre a ca
    me contacer à mon adresse adilfilali43@hotmail.com pour en discuter d’avantage

    #82104
    anonymous
    Participant

    FARID CA SUFFIT CES HISTOIRES DE CHANGEMENTS DE PARTENAIRE. vas regler tes problemes avec ta femme et c’est tout. Les 3/4 du temps ce sont les hommes qui vont voir ailleurs et qui refilent toutes ces saletés à leur femme alors ca va bien maintenant avec tes insinuations.

    #82140
    anonymous
    Participant

    cher ajma
    moi je connais bien ma societe en global , et prenais bien ce que j’avance au serieux , concernant le desiquibre de la flore vaginale origine de la vaginose bacterienne tu peut etre archi-sure q’ elle est conscequente du chagement de partenaire par la femme (c’est le changement du sperme) vous pouvez consulté sur google « cause de la vaginose bacterienne  » et venez apres m’en parler , et elle n’est pas transmissible ; c’est une simple reaction de la flore face a un sperme etranger
    j’attent votre commentaire ; mais je parle de la vaginose bacterienne caracterisée par:
    liquide ne abondance au vagin
    odeur du poisson pedant et apres rapport surtout au coours de lavage au savon
    ca fait du bruit pendant les penetration

    #82170
    anonymous
    Participant

    Farid, je ritère ce que j’ai dit: cela n’est pas forcement du à un changement de partenaire.
    Je n’ai JAMAIS trompé mon mari et pourtant j’en ai eu une.Ma soeur qui n’avais JAMAIS eu de rapports sexuels en a eu une.
    Donc arrete avec tes histoires.
    On peut attraper ce genre d’infection pour plusieurs autres raisons: PORT DE SOUS VETEMENTS EN NYLON, douches vaginales trop frequentes…

    #82171
    anonymous
    Participant

    http://www.affection.org/sante/asvc/www.igc.apc.org/avsc/french/diseases/fdbac.html

    Quels sont les facteurs de risque de la vaginose bactérienne ?
    Les douches vaginales, l’emploi de produits d’hygiène féminine (tels que les bombes et les serviettes vaginales) et les bains moussants peuvent provoquer la VB. Bien que la VB ne soit pas une MST, il est possible que les rapports sexuels sans préservatif l’occasionne ou l’aggrave à cause de l’effet du sperme sur les bactéries se trouvant dans le vagin. Il semble que la présence d’une MST accroît le risque de VB ; jusqu’à 64 % des femmes souffrant de MST sont également atteintes de VB, en comparaison de 10 à 20 % de toutes les femmes.

    Comment peut-on se protéger contre la vaginose bactérienne ?
    Pour réduire le risque de contracter la vaginose bactérienne :

    Evitez les douches vaginales ainsi que l’emploi d’autres produits d’hygiène féminine.
    Utilisez les préservatifs pendant les rapports sexuels.
    Nettoyez bien les contraceptifs réutilisables (tels que les diaphragmes, les capes cervicales et les applicateurs de spermicide) après chaque emploi.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 46)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.